Chargement ...
  • Les 10 propositions de l'Iran pour lutter contre la Violence et l'extrémisme

    Le président Rouhani, lors de la conférence internationale sur le Monde contre la Violence et l'Extrémisme, a expliqué les 10 propositions de l'Iran pour combattre la violence et l'extrémisme

    "L’approbation, par l’ONU, de la proposition portant sur un projet mondial de lutte contre la violence et l’extrémisme est le témoin de la nécessité et l'importance d'examiner le sujet de la violence dans le monde", a dit le président Rouhani lors de la Conférence sur la lutte contre les violences et l’extrémisme qui a eu lieu, aujourd'hui, à Téhéran, en présence des hauts responsables de 40 pays du monde.
    Mettant l'accent sur les coopérations et les interactions de tous les pays afin de diminuer la violence et l'extrémisme, il a appelé les pays de la région pour conjuguer leurs efforts pour avoir un Moyen-Orient pleins de la paix et de la sécurité.
    Le monde sans la violence sera réalisé par la coopération et la consultation des états a déclaré le président Rouhani, ajoutant que les pays peuvent arriver à un politique commun avec ses voisins pour déraciner la violence.
    Il a réitéré que: "La RII a fait de ses mieux, pendant le 11eme gouvernement, pour L’instauration de la stabilité et de la paix et a plaidé, au sein des communautés internationales et régionales, pour la coopérations des états pour déraciner la violence."
    Il a noté des agents, dont les besoins matériels sans réponse, le chômage, la pauvreté, le manque de possibilités de vivre, comme les inégalités qui conduisent a la violence.
    Déplorant que le monde d'aujourd'hui est implique a ces inégalités, il a évoqué que les dictatures, qui ne reconnaissent pas les droits de leurs citoyens, a fait fournir l'augmentation de la pauvreté et le sous-développement. 
    Il a souligné la nécessité du renforcement de la tolérance culturelle, religieuse et de reconnaitre les droits culturels des l'homme comme une vois pour diminuer les capacités de la violence et de l'injustice.
    Il a ensuite exposé les 10 propositions pour lutter contre le terrorisme et l'extrémisme dans la région et le monde.
    Il a proposé que les pays qui ont, soutenu, militairement et financièrement, les terroristes, stoppent ses soutiens.
    "La nécessité de l'aide internationale pour la reconstruction de maisons détruites, les infrastructures détruites et les sites religieux qui ont été détruits par des actes terroristes", "La création du Fonds monétaire international, l'emploi et la croissance des investissements dans les pays ciblés par les terrorismes", "La coopération régionale visant à réformer l'éducation publique et les écoles religieuses pour lutter contre les interprétations extrêmes", "les coopérations régionales parmi les pays pour combattre les terrorisme", "informer le public sur la menace du terrorisme", "la nécessité des coopérations mondiale pour lutter contre l'utilisation abusive des réseaux cyberespace et sociales", "entraver la route de transit des terroristes" et "de renforcer les mécanismes nécessaires dans ce domaine" étaient les propositions du président Rouhani.
    Pour la dernière proposition, le président Rouhani a proposé la date de 18septembre, où la proposition de lutte contre la violence et l’extrémisme a été approuvée par l'ONU, comme le jour de la lutte contre la violence et l'extrémisme.



    | : 529

    Visit count: 1789 | Dernière visite:



    Utilisateurs Commentaires